Une émission est en cours de diffusion voulez-vous la visionner ?

logo rdvf
logo rdvf

Les Actualités

21 septembre 2018

09.10.18 L’information et la démocratie avec Christophe Deloire

En direct du Cube à partir de 19h30
———————————–
Pour notre 110e émission, nous avons le plaisir d’accueillir Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières :

A l’heure du tout connecté et de la tyrannie de l’immédiat, qu’est-ce que l’information ? Qui peut la faire ? Quel est son prix ? Le métier de journaliste n’a jamais eu si mauvaise presse dans les études d’opinion. La confiance s’est peu à peu érodée. A chaque reportage ou article, son lot de soupçons et d’accusations et ses théories souvent burlesques. Comment l’information est-elle travaillée à travers le monde ? Ce 9 octobre, nous proposons de faire le point avec Christophe Deloire, le secrétaire général de Reporters Sans Frontières. Liberté, droits élémentaires, baromètre RSF 2018… nous aborderons des sujets essentiels pour la démocratie.

« La liberté de l’information est celle qui permet de vérifier l’existence de toutes les autres ».

Win Tin, Journaliste birman

Lancement de la 10e saison des #RDVF

Pour l’ouverture de la 10e saison, toute l’équipe des Rendez-vous des Futurs vous reservent quelques surprises…

A commencer par un changement de nom. Vous l’aurez remarqué, Les Rendez-vous du Futur deviennent Le Rendez-vous des Futurs.

Un détail pour vous ? Ce pluriel ouvre pourtant le champ des possibles, il brise l’idée d’un futur monolithe et inéluctable en remettant l’acteur-citoyen au centre des changements. Il intégre également l’idée de complexité à notre nom, à notre ADN et pour nous, ça veut dire beaucoup.

Rendez-vous le 09.10.18 en direct du Cube à partir de 19h30 pour un #RDVF en compagnie de Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières.

29 juin 2018

02.07.18 – Les Rendez-vous du Futur spécial médias

Durant cette nouvelle émission des Rendez-vous du Futur spécial médias, nous aborderons les thèmes suivants :

– La nouvelle fabrique des médias, les nouvelles manières d’informer – de s’informer et les impact
– L’éducation aux médias, le rôle des citoyens/des associations/de l’Education Nationale…
– La prise de conscience des médias dits traditionnels vis-à-vis du numérique et des nouveaux entrants
– Les fake news, pistes pour lutter – contrer
– Les médias du futur, la techno / les réseaux sociaux / les tendances qui émergent…

Nous aurons la chance de recevoir et d’échanger avec :
Didier Pourquery – directeur de la rédaction du site The Conversation France, ancien directeur rédaction le Monde / Métro / Libération…

Laurence Corroy – vice-présidente du conseil d’ administration de la Sorbonne Nouvelle-Paris, enseignante – chercheure notamment sur questions liées à l’éducation aux médias et son épistémologie, la relation qu’entretiennent les jeunes et les médias, et plus spécifiquement les consommations et pratiques médiatiques des adolescents.

Virginie Sassoon – enseignante et docteure en sciences de l’information et de la communication, spécialisée sur la représentation médiatique des minorités, responsable du pôle Labo/Formation au CLEMI.

Eric Scherer – directeur de l’innovation et de la prospective de France Télévisions, co-directeur du département Humanisme et Numérique du Collège des Bernardins, et ancien Directeur de la Stratégie de l’AFP.

La séquence « C’est maintenant » abordera les nouvelles façons de s’informer et de produire de l’information avec Yael Benayoun et Irénée Régnauld, co-fondateurs du Mouton Numérique, un collectif qui interroge la société qui innove en organisant des débats entre penseurs et faiseurs des univers numériques.

31 mai 2018

05.06.18 La revue du cube n°14 : « récit(s) »

En direct du Cube à partir de 19h30
———————————–
Les Rendez-vous du Futur vous donnent rendez-vous le 5 juin 2018 à partir de 19h30 pour une émission autour de la 14ème Revue du Cube consacrée au(x) récit(s). Publication en ligne lancée en octobre 2011, la Revue du Cube continue son exploration des thèmes prospectifs liés aux profondes mutations du monde, induites notamment par la révolution numérique.​

Parmi les invités de cette soirée exceptionnelle : Etienne-Armand Amato, Mathieu Baudin, Fadhila Brahimi, Brigitte Grésy, Anne Rumin, Romain Saillet, Lorenzo Soccavo et Zona Zaric

A travers les âges, les récits ont permis de développer la coopération au sein d’organisations en réseaux de plus en plus vastes et complexes. Mais avec la numérisation du réel, l’information circule et innerve le monde à la vitesse de la lumière. Amplifiés par l’écho des réseaux sociaux, les récits se multiplient et se superposent à des rythmes sans précédent. Leur profusion nous aveugle.

Dés lors, comment faire de l’intelligence collective une conscience collective, apte à appréhender les enjeux globaux et à répondre collectivement aux défis du monde qui vient ?

Les nouvelles technologies offrent à l’humain la possibilité de se libérer des tâches aliénantes, de se doter du savoir planétaires et de la puissance d’agir de millions d’individus. Cette histoire n’est pas une fiction, elle est une réalité en mouvement pour peu que nous le décidions. Partout dans le monde, une aspiration à l’émancipation et à la capacitation anime des forces de refondations qui répondent par l’audace et la créativité aux troubles du présent. Mais comment mettre la forge numérique au service de tous, afin qu’ensemble nous puissions écrire et partager le récit du monde qui vient ?

13 avril 2018

22.05.18 « De l’usage de l’intelligence artificielle » avec Olivier Ezratty

En direct du Cube à partir de 19h30
———————————–

Avec l’Intelligence Artificielle, l’Homme s’est pris à rêver, du meilleur comme du pire. Entre les partisans d’un avenir radieux où l’Homme sera quasi immortel et où les ordinateurs seront drôles, sexy et aimants (Laurent Alexandre, Ray Kurzweil), et ceux qui versent plutôt dans les lendemains qui déchantent – Elon Munsk, Stephen Hawking, pour ne citer qu’eux – le consensus est loin d’être atteint.

Mais l’IA n’est pas qu’un objet de débats politiques et éthiques. C’est aussi un sujet central pour les entreprises, et les start-ups s’y sont mises en masse. Oliver Ezratty, conseil pour les entreprises dans l’élaboration de leurs stratégies d’innovation et très actif dans l’écosystème des start-ups (il publie chaque année le « Guide des start-ups » et le « Rapport du CES de Las Vegas ») propose de revenir sur les usages de l’intelligence artificielle et sur la manière dont celle-ci va transformer la société, le travail et les métiers de demain.

28 mars 2018

10.04.18 « Devenir transform’acteur » avec Fred Cavazza

En direct du Cube à partir de 19h30
———————————–

Quels sont les visages de cette transformation numérique dont tout le monde parle ? Comment le numérique peut-il être facteur de sens et de créativité ? L’homo numericus est-il devenu un être hybride déconnecté du sens des réalités et incapable de la moindre attention et sensibilité vis-à-vis du réel ? Dans cet environnement de défiance généralisée, les acteurs du GAFA peuvent-ils être remis en cause ? Et si le meilleur était devant nous plutôt que ce pire dont on entend parler tout le temps ? Quelle vision du numérique pouvons-nous et souhaitons-nous transmettre ?

Une semaine classique dans la vie d’un marketeur : un nouveau format publicitaire fait son apparition sur Internet, une nouvelle application mobile devient incontournable, et Facebook change encore une fois son algorithme.

Automation, Big Data, CRM – le marketing digital devient de jour en jour plus technologique et surtout de plus en plus changeant. Comment rester en phase avec ses clients et son marché ? L’avenir du digital passera-t-il par l’intelligence artificielle ? Comment les leviers e-marketing vont-ils évoluer ces prochaines années ? Et comment les marques peuvent-elles se préparer à ces changements ?

Avec Fred Cavazza, conférencier et consultant en transformation digitale, spécialisé dans l’accompagnement des grandes marques dans leur appropriation des supports numériques (commerce en ligne, médias sociaux, mobilité), le marketing digital est encore loin de nous avoir tout montré.

Avec la participation de Raphaelle Hutin Menajovsky, Cofondatrice de webassoc, et Dasha Ilina, artiste digitale.

17 mars 2018

14.03.18 – « Numérique : et si le vrai progrès c’était d’avoir un impact social ? » avec Olivier Frérot

A partir de 18h30 : « Numérique : et si le vrai progrès c’était d’avoir un impact social ? » avec Olivier Frérot.

Le 14 mars, lors de la soirée de clôture de la Social Good Week, participez à une émission spéciale des Rendez-vous du futur à la Fondation Groupe EDF, autour du thème « Numérique : et si le vrai progrès était d’avoir un impact social ? ».

La Social Good Week a pour ambition de donner une voix à un web plus humain et plus inclusif. Celui des porteurs de projets qui utilisent le numérique au service de l’intérêt général.

Ensemble, nous partageons la conviction que le progrès numérique doit servir la solidarité. Nous pensons, également que le monde associatif regorge d’innovations et qu’il est primordial d’encourager et valoriser ces initiatives. Nous vous invitons donc à une soirée qui donnera la parole aux porteurs de projets innovants et mettra en avant les solutions qui existent.

Venez participer à cette émission interactive, le 14 mars 2018 à 18h à l’Espace Fondation Groupe EDF avec :

Les témoignages de 1001 Fontaines, Le Samu Social, Résonantes, WeTechCare.
Les conseils de Digital Impact, La Fondation Groupe EDF, HelloAsso, ShareIT, Webassoc.
Les points de vue de Nils Aziosmanoff et d’Olivier Frérot.

1 février 2018

01.02.18 – « Biodiversité et bien commun » avec Gilles Boeuf et l’ONG Ethic Ocean

A partir de 19h30 :

Depuis de nombreuses années, nous assistons à des phénomènes aux conséquences dramatiques pour toutes les espèces vivantes, y compris l’espèce humaine. Le biologiste Gilles Bœuf étudie depuis des années la préservation de la planète. Il s’intéresse aux facteurs de résistance aux changements de l’espèce humaine et interroge la place de l’Homme dans les écosystèmes.

Sommes-nous capables de réagir à temps ? Quelles sont les options scientifiques ou technologiques pour venir à la rescousse du vivant et les limites biologiques, démographiques, économiques, sociales et psychologiques qui nous empêchent de réagir efficacement ?

22 janvier 2018

31.01.2018 – Alain Ducasse, Christian Regouby, Laurence Devillers , Dounia Mebtoul et Baptiste Lorber

Une soirée exceptionnelle avec deux émissions des Rendez-vous du Futur.

19h30 – 20h30 « Manger est un acte responsable » avec Alain Ducasse et Christian Regouby

Et si la nourriture et la gastronomie étaient au cœur du combat philosophique et politique de notre siècle ? De la terre à l’assiette, manger implique la responsabilité de chacun. C’est un acte citoyen dans lequel plusieurs grands chefs engagés inscrivent déjà leur démarche à l’image d’Alain Ducasse. Il a lancé, avec Christian Regouby, un manifeste pour une Déclaration Universelle de la Gastronomie Humaniste. Ensemble, ils revendiquent que « Manger est un acte responsable », titre de leur dernier ouvrage paru en 2017 aux éditions Les Liens qui Libèrent.

Alain Ducasse est l’un des chefs les plus célèbres de sa génération et fait partie du cercle très fermé des cuisiniers triplement étoilés au Guide Michelin. Il est à la tête d’un empire d’hôtellerie restauration avec une vingtaine d’établissements aux quatre coins du monde.

Christian Regouby est spécialisé dans la communication et le management des situations sensibles et de crise. Sa rencontre avec Michel Guérard et Alain Ducasse et sa passion pour la gastronomie le conduisent à participer à la création du Collège Culinaire de France en 2010, dont il est aujourd’hui Délégué Général.

————————
20h20 « Les frigos solidaires » avec Dounia Mebtoul et Baptiste Lorber

En France c’est Dounia Mebtoul, jeune restauratrice propriétaire avec sa mère de La cantine du 18eme, qui a ouvert le 1er frigo solidaire. Elle nous explique ses motivations.

« L’idée c’est de se baser sur le modèle berlinois et de mettre un frigo en libre-service chez un commerçant mais en extérieur, à la portée de tous et où chacun peut déposer ou prendre de la nourriture gratuitement et quand il le souhaite. »

————————
20h40 « Intelligence artificielle : acte 1 » avec Laurence Devillers

Dans un futur plus ou moins proche, des robots participeront peut-être au soin des enfants, des personnes âgées, et des malades. Les individus les plus fragiles de notre société dont l’autonomie sera peut-être augmentée par la technologie mais qui ont aussi fondamentalement besoin d’être entourés de contacts humains. Les robots fascinent et cristallisent les peurs et l’angoisse d’être un jour dominés, voir supplantés par eux. Leur irruption dans nos vies nécessite une réflexion éthique.

Quels sont les bienfaits de l’empathie artificielle ? Quelles règles éthiques faut-il élaborer pour encadrer nos relations avec les robots ?

Laurence Devillers, professeur à l’université Paris-Sorbonne, chercheuse au Laboratoire d’informatique pour la mécanique et les sciences de l’ingénieur (Limsi) du CNRS, et auteur de Des robots et des hommes, mythes, fantasmes et réalité (Plon, 2017), explore avec le public les dimensions affectives et sociales dans les interactions humain-machine.

15 novembre 2017

Manger : un acte citoyen ?

Malbouffe, pesticides, solitude face à son plat : que mange-t-on ? comment ? et avec qui ?

Nous irons à la rencontre d’acteurs du changement pour lesquels manger n’est pas un acte neutre.

Toute la soirée, nous dialoguerons avec le sociologue Claude Fischler autour des nouvelles pratiques alimentaires et ce qu’elles signifient pour nous.

 Nous irons à la rencontre d’acteurs du changement pour lesquels manger n’est pas un acte neutre.

  • « Les graines de semence sur le point d’être la propriété exclusive dune poignée dentreprises ». Clément Monfort est allé enquêter avec Stenka Quillet de l’Inde à la Norvège. Il nous présentera son film-documentaire « La Guerre des Graines ».
  • « Les insectes sinvitent dans nos assiettes ». Apport en protéines, production plus respectueuse de l’environnement, et si l’alimentation de demain passait par les criquets et les grillons? Bastien Rabastens co-fondateur de Jimini’s nous expliquera comment leur est venue l’idée de commercialiser des insectes pour l’apéro.
  • « Rencontrer lautre au cours dun repas ». Le projet le Goût de l’Autre organise depuis 7 ans des dîners entre français et étrangers. Nathalie Baschet nous parlera de femmes, d’hommes, de lien social et de recettes d’ici et ailleurs.

RDV en Live : jeudi 23 novembre à 19h30